Inés Rosales: made in Sevilla

21/10/2016

Inés Rosales, ce sont ces galettes croustillantes à l’huile d’olive et à l’anis que l’on peut acheter au Bon Marché à Paris ou chez Harrod’s à Londres. Les ‘tortas’ sont ancrées dans la mémoire collective espagnole, spécialement à Séville, où, depuis toujours, elles sont consommées en guise de goûter par les enfants ou avec le café après le repas par les grands. Il y a quelques années, les foodistas internationaux les ont découvertes et, depuis, voilà Inés Rosales devenu produit gourmet et tendance.

Mais l’histoire commence il y a bien longtemps, en 1910, dans un petit village de la banlieue de Séville. Les temps sont difficiles en Espagne et, pour subvenir aux besoins de sa famille, Madame Rosales (prononcer Rosalès) a l’heureuse idée de commercialiser ses ‘tortas de aceite’, qu’elle prépare à la maison selon une recette mélangeant les parfums de toutes les cultures qui ont impregné l’Andalousie au cours de l’histoire.  Le goût légèrement anisé et la pâte croustillante et légère réussissent à séduire de plus en plus de clients. Le succès se confirme et, avec le temps, les galettes deviennent un produit iconique, distribué dans tout le pays.

img_5950

 

Aujourd’hui, des milliers de ‘tortas’ sont élaborées quotidiennement dans le siège de la maison, à 50 kilomètres de Séville. Dans ce centre de production, que j’ai pu visiter en juillet dernier, les ouvrières façonnent la pâte à la main pour obtenir, une à une, des galettes au diamètre parfait. Pour l’emballage, on utilise le même papier sulfurisé, estampillé du célebre slogan ‘Las Legítimas y Acreditadas Tortas de Aceite’, que des générations d’espagnols ont connu.

En plus de ce centre de production, qu’il est possible de visiter sur rendez-vous, la marque possède deux boutiques: une à Castilleja de la Cuesta, village d’origine de Mme Rosales, et une autre en plein centre de Seville, Plaza de San Francisco. Aujourd’hui, la famille des ‘tortas de aceite’ compte plusieurs variétés: à l’orange, aux amandes, à la cannelle, sans sucre… Même des galettes salées aux thym et au romarin, que l’on sert chez certains bars sous forme de tapas! Le point commun entre toutes: l’huile d’olive vierge extra, la forme arrondie au diamètre parfait et le même croustillant. Dans la boutique de Séville, on trouve d’autres produits de la maison (mille-feuilles), ainsi que de l’huile d’olive, du vin et des fromages de producteurs de la région.

 

img_5954

Plaza de San Francisco, 15

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *