Hospital de los Venerables

23/03/2017

J’ai toujours pensé que le patio de los Venerables était l’un des plus beaux de Séville. Et il y a de quoi se faire plaisir dans cette ville où chaque maison, chaque palais et chaque bâtiment d’un certain rang a son propre patio rivalisant entr’eux en beauté et élégance. Peut-être parce que j’aime la simplicité de son architecture, avec ses arcs rouges et blancs; ou bien parce que j’apprécie son côté intime, le bruit de l’eau dans la fontaine du centre et le chant des oiseaux dans les branches des orangers.  Cet ancien hôpital fut construit au XVIIe siècle pour héberger les prêtres à la retraite. Après une restauration minutieuse, il devient Centro Velázquez en 2007: une des salles expose quelques toiles du maître sévillan (dont le chef d’oeuvre de la collection: Santa Rufina, une des saintes patronnes de Séville, représentée ici sous les traits d’une enfant) et des expos temporaires sont organisées régulièrement (Velázquez/Murillo en ce moment). La chapelle de l’ancien hôpital joue sur l’effet de surprise car, comme il arrive souvent dans cette ville, on ne s’attend pas à un tel étalement de dorures, fresques et volutes derrière un extérieur si discret. Une fois de plus, exubérance et intimisme, excès et austérité: les contrastes de Séville!

Plaza de los Venerables, 8

Tous les jours 10h-18h

fullsizeoutput_ab2 fullsizeoutput_ab0 fullsizeoutput_aaf fullsizeoutput_ab1

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *