La Maestranza: les arènes de Séville

04/04/2016
FullSizeRender-25289-2529

‘Je n’aime pas la corrida. Je trouve ça cruel et barbare’. OK, très bien, nous avons tous notre point de vue vis-à-vis de cette tradition. Malgré tout, la visite des arènes de la Plaza de Toros de la Real Maestranza devrait être une étape obligée dans votre séjour à Séville. D’abord pour ses couleurs: le blanc immaculé de la chaux, le rouge des portes et le jaune de la terre sur lequel se déroule la cérémonie de la corrida. Cette dernière couleur, une tonalité spéciale que l’on appelle albero et qui sert à peindre les façades des maisons et des églises, constitue un élément caractéristique dans la polychromie de la ville. Ajoutez à cela le bleu d’un ciel comme on ne le trouve qu’à Séville et voilà l’image éblouissante d’un endroit légendaire. Le musée sur l’histoire des arènes et sur l’évolution de la tauromachie héberge une collection unique de tableaux, d’affiches, de têtes de taureaux et  d’habits de lumière. La visite se finit par la petite chapelle, ornée d’azulejos représentant la vierge de la Macarena et le Christ du Gran Poder, où vont se recueillir les toréros avant la corrida. Une fois sortis, traversez la rue et allez vous recueillir devant la statue de Carmen, tuée ici par un brigadier navarrais…

FullSizeRender-25285-2529
FullSizeRender-252814-2529FullSizeRender-252815-25291

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *