11/12/2014
Les marchés gastronomiques: voilà une tendance très en vogue en Espagne ces dernières années. Après Madrid et Barcelone, c’est à Séville de réaménager un ancien marché en fer forgé (conçu par Eiffel lui-même) pour héberger une myriade d’étals gourmet consacrés aux spécialités locales et internationales. Ici, on ne vient pas faire ses courses mais goûter aux saveurs des régions d’Espagne et d’ailleurs, présentées le long d’allées lumineuses et minimalistes: de la charcuterie, des fruits de mer, du fromage, mais aussi du poulpe comme en Galice, des pintxos basques et des petits plats à la japonaise. Ouvert il y a à peine quelques jours, le Mercado del Barranco a tout de suite éveillé l’engouement des sévillans, férus comme ils sont de vivre dehors. Le jour où je l’ai visité, des familles entières et des groupes d’amis occupaient ses allées, un verre à la main et quelques assiettes à partager. Dehors, plusieurs terrasses se partagent les meilleures vues du Guadalquivir et du quartier de Triana. Au premier étage, un espace bar sous forme de balcon permet de boire un cocktail avec les clients du marché à ses pieds. La formule assurera-t-elle le succès après ces premiers moments d’euphorie et, surtout, après Noël? Si on en croit les exemples dans d’autres villes, le Mercado del Barranco a devant lui de beaux jours d’affluence. 
Mercado del Barranco, à droite du pont de Triana côté Séville

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *