Casa Moreno: populaire et authentique

18/07/2016

FullSizeRender(20)

Comme dans les anciennes abacerías, Casa Moreno a deux parties. D’un côté, la partie épicerie, ouverte sur la rue, où s’entassent les bouteilles et les boîtes de conserves. Des jambons sont suspendus au plafond. Une clientèle d’habitués vient régulièrement acheter de la charcuterie, des fromages ou encore des pois chiches et des lentilles au poids. Mais la surprise se trouve derrière le comptoir: un bar à tapas au décor chargé, à base d’images religieuses, de vieilles photos de corrida et de petits mots avec les réflexions philosophiques d’Emilio, le serveur existentialiste! Par exemple: No salir en televisión es un gesto de buen gusto (Ne pas passer à la télé est un geste de bon goût). Lors de ma dernière visite, Francisco Moreno, le patron, m’a expliqué que cette adresse centenaire est gérée par la même famille depuis les années 40. Aujourd’hui, elle résiste l’invasion d’adresses ouvertes pour appâter le touriste et attire une clientèle de locaux et d’étrangers bien avisés.

Côté cuisine, c’est très simple: il n’y en a pas. On oublie donc les créations sophistiquées de la nouvelle cuisine sévillane et on se régale de petites portions des meilleurs produits du terroir espagnol. Jamón, chorizo, fromage Cabrales, anchois du Cantabrique… ainsi qu’un énorme choix de vins nationaux. A l’heure du petit-déjeuner, l’ambiance est plutôt calme. On prend son café et ses tostadas debout au comptoir, en regardant le va-et-vient des clients qui viennent faire les courses. L’après-midi, dès l’heure de l’apéritif, l’espace bar se remplit de gens, surtout le weekend. Un vrai must.

Calle Gamazo, 7

FullSizeRender(18) FullSizeRender(19)

 

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *