Lobo López

17/02/2017

Encore un autre restaurant à la mode? Eh ben oui! La liste de nouvelles adresses combinant esprit branché et cuisine réinventée est déjà longue mais Séville semble prête à en accueillir une autre. Il faut dire que les sévillans sont friands d’endroits qui leur permettent d’assouvir leur soif de nouveauté et de sociabilité. Voilà donc Lobo López (littéralement ‘le loup López’. Le nom provient d’un personnage imaginé par un célèbre chanteur local), un restaurant proposant un cadre que l’on a déjà vu ailleurs mais qui fonctionne toujours: une ancienne maison seigneuriale, avec son patio entouré de colonnes, transformé en espace chic et tendance. Cette fois-ci, des matériaux tels que la brique, le fer ou le bois servent à identifier les trois espaces qui composent le restaurant, l’élément végétal en assurant le lien. En effet, Lobo López fait office de petite oasis tropical en plein centre-ville, tant par la profusion de plantes exotiques que par cette grande fresque au-dessus du bar représentant des palmiers peuplés de singes. Une oeuvre de l’artiste portugais Alexandre Farto, alias Vhils, gravée à même le mur, ajoute la touche finale en matière de déco.

Dans l’assiette, la cuisine méditerranéenne s’étoffe de touches exotiques et internationales: satay balinais, poke bowl de thon, pappardelle carbonara ou encore agneau sauce houmous et yaourt. Tout est frais, bien préparé et inventif… comme dans les autres restaurants ouverts par le même groupe (Chifa, Nazca et Duotapas). Alors oui, on pourrait faire le même constat que pour la déco: cette formule commence à avoir un air de déjà-vu, même si elle continue de plaire et d’apporter un bol d’air frais dans le panorama gastronomique de Séville. Donc, on s’installe à table et on se laisse volontiers séduire par ce loup charmeur et gourmand.

Calle Rosario, 15

Tél. 854 70 58 34

 

ESPAÑOL

¿Otro restaurante de moda en Sevilla? Pues sí: aunque la lista de nuevos locales de espíritu moderno y cocina fusión es ya larga, Sevilla recibe la apertura de Lobo López. El concepto no por conocido deja de ser atractivo: una antigua casa sevillana transformada en local de moda gracias al uso del ladrillo visto, el hierro y la madera. El color verde de las plantas exóticas y del mural encima de la barra unifica los diferentes espacios y aportan un toque tropical, como si de un oasis urbano se tratara. Una obra del artista portugués Alexandre Farto, alias Vhils, grabada en una de las paredes del patio, completa el proyecto decorativo del local.

¿Y la cocina? Mediterranea con toques exóticos e internacionales: satay balinés, poke bowl de atún, pappardelle carbonara o cordero con humus y yogur. Todo es fresco, está bien preparado y resulta innovador… como en los otros restaurantes del mismo grupo (Chifa, Nazca y Duotapas). Una propuesta que comienza a tener cierto aire de déjà-vu pero que sin duda sigue gustando y aportando aire fresco al panorama gastronómico de Sevilla. Por eso, vale la pena pedir mesa y dejarse seducir por este lobo sibarita y juguetón.

fullsizeoutput_a1a fullsizeoutput_a19

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *