La Bulla

27/05/2013
Bulla (prononcer bouilla): mot typiquement sévillan qui désigne les embouteillages humains qui se forment dans les ruelle du centre-ville pendant la Semaine Sainte et qui peuvent empêcher d’avancer pendant quelques minutes! Aussi, tout rassemblement de personnes, en général à caractère festif. Ici, de l’ancien bar à tapas, il ne reste que les poutres du plafond et le sol à carreaux. Le reste a été mis au goût du jour, sans pour autant laisser de côté un certain esprit populaire et informel: serviettes en papier, meubles de récup pour la plupart, service et ambiance décontractés (et un peu bruyants parfois!) et plutôt branchés. Mais c’est surtout leur nouveau concept de tapas qui a fait de La Bulla un des endroits à la mode. S’il s’agit toujours de petites bouchées (plus grandes ici qu’ailleurs) à manger tout seul ou à partager, la carte, sous l’égide d’un jeune chef sévillan, mélange avec spontanéité des touches de différentes traditions culinaires, avec une prédominance de la cuisine andalouse, bien sûr! Le menu change régulièrement et s’adapte aux produits de saison pour une excellente cuisine (viandes, poissons, fruits de mer et légumes). Autre originalité: impossible de manger debout au comptoir, selon la tradition; dans La Bulla, les clients dégustent mets et crus assis sur leurs chaises vintage. Située en plein quartier de El Arenal, à deux pas des arènes de La Maestranza et de la Torre del Oro, une bonne table pour découvrir le renouveau de la restauration sévillane!

La Bulla, calle Dos de Mayo, 26
Ouvert tous les jours, de 12h30 à 14h30 et de 20h à 0h

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *