Jardines de las Delicias: entre Rome et La Havane

05/11/2016
fullsizerender-6

 

Beaucoup moins connus que le Parque de María Luisa, ces petits jardins gardent tout l’esprit de la Séville romantique. En effet, même si leur origine se situe au 18ème siècle, c’est au siècle suivant, en pleine période romantique, qu’ils ont été façonnés tels qu’on les connaît aujord’hui. L’agencement de l’espace tend à créer un effet théâtral, en accord avec le goût de l’époque: sculptures sur piédestal de divinités romaines (Vénus, Cupidon), sentiers recouverts de verdure débouchant sur des petites places cachées…

Côté verdure, des espèces autochtones telles que le jasmin, l’oranger ou le jacaranda se mêlent à des exemplaires venus d’Amérique du Sud, ce qui contribue à l’exotisme d’un espace qui, par moments, pourrait se trouver aussi bien à Rome qu’à La Havane. Un véritable jardin secret.

Les Jardines se trouvent juste en face de la Plaza de América du parc de María Luisa.

 

fullsizerender-5

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *